Dior Sauvage Parfum : une fraîcheur extrême colorée par des teintes chaudes orientales et une beauté «sauvage»

Fraîcheur nocturne

Au départ, l’empreinte de Sauvage monte d’un cran. Elle débute par la bourrasque zestée d’une Bergamote Reggio de Calabre, véritable introduction-signature de Sauvage. Puis, elle accueille une note inédite de Mandarine pulpeuse qui décuple cette fraîcheur, lui donne du fruité et de la rondeur, un nouveau visage juteux et pétillant.
Egalement ajoutée à cette introduction hespéridée, une nouvelle-venue, la Cardamome s’invite comme une note duale, vivante. Elle démarre dans une fraîcheur aromatique puis se réchauffe peu à peu et évolue ensuite vers une chaleur épicée.
Sa sensualité en deux temps se prolonge par une note d’Elémi puissante aux accents résineux et fumés d’un Encens mystique.
C’est une entrée qui gagne en richesse tout en conservant la signature jouissive d’une odeur virile de « délicieusement propre ».

Bois sacré

Une forêt dense, aussi profonde qu’une nuit d’encre dans laquelle on se perd…
Massifs, solides, les bois tapissent le fond. Ils sont poussés vers les sommets avec un socle ambré sec et puissamment organique qui évoque avec son côté « sauge » la fumée de cérémonies ancestrales. Une puissance brute, soulignée par un accord cuiré aux facettes pyrogénées et animales.
Dans ce sous-bois touffu s’invitent des accents un peu sucrés et lactés, qui viennent contrebalancer cette force sèche. Le Cèdre de Virginie surprend avec une note framboise « confiturée » inattendue.
A ses côtés une essence de Santal du Sri Lanka vient amplifier et enrober l’ensemble de la composition. Ce bois addictif et dense donne la pleine puissance de ses accords lactés et onctueux. Il est doté de d’une note presque « hormonale » qui envoûte…

« Le Santal du Sri Lanka possède des qualités hors du commun. Ses nuances sont plus crémeuses, plus denses. Il a plus d’ «épaisseur» car il bénéficie d’une méthode de culture très particulière qui privilégie des conditions naturelles, où la main de l’homme intervient peu.
On ne force pas la nature, on l’accompagne. »
François Demachy, Parfumeur-Créateur Dior

Issu d’une plantation sri-lankaise partenaire de Dior depuis plus de 10 ans, le Santal présent dans Sauvage possède des nuances riches et des qualités exceptionnelles grâce à des méthodes de culture très particulières.
Difficile à cultiver, il est accompagné au début de sa croissance puis « relâché » dans une plantation totalement sauvage où la nature reprend ses droits.
C’est dans cet univers rude et naturel où la main de l’homme n’intervient plus que chaque arbre poursuit sa croissance, lutte pour se déployer et durer jusqu’à atteindre parfois 100 ans d’âge et plus de 12 mètres de haut ! C’est à ce prix que ses qualités olfactives uniques se façonnent, année après année, pour donner l’Essence de Santal rare, puissante et riche de Sauvage.

Couleurs orientales

Inédites dans l’univers de Sauvage, des notes orientales évocatrices viennent colorer ce tableau attractif.
La Fève Tonka et sa gourmandise animale un peu amère est délicieuse et salivante. Sensuelle avec puissance mais sans mièvrerie, elle enlace un Absolu Vanille de Papouasie aux facettes fumées et moelleuses. Ensemble, elles colorent par touches les Bois du fond, leur donnent un velouté nouveau, sensualisent sans excès.

Parfum complexe, parfum vivant, le nouveau Sauvage Parfum est à la fois suave et sobre, magnétique comme seules le sont les attractions troublantes, teintées d’un peu de danger…
Une nouvelle interprétation de Sauvage où la fraîcheur extrême se colore de teintes chaudes orientalisantes et dont la beauté un peu « fauve » demande à vivre sur la peau.
Un nouveau parfum hautement concentré au sillage enivrant, qui trouble les sens et dont l’épaisseur nouvelle livre une palette contrastée.
François Demachy l’a composé comme on lance un pari, en revisitant encore et toujours le territoire de la masculinité.
Un territoire charnel, jusqu’à présent inexploré par Sauvage …

Sauvage brille avec un nouvel éclat

Le Flacon
Sauvage brille avec un nouvel éclat

Encore plus dense, le flacon de Sauvage Parfum a l’opacité bleutée d’une nuit profonde. Comme un ciel nocturne s’éclaire d’étoiles, il fait jaillir à sa base un bleu vif, presque turquoise puis écrit en lettres d’argent son nom.
Sauvage brille avec un nouvel éclat de métal qui dit toute l’opulence de son nouveau sillage.

Johnny Depp et l’immensité Sauvage

Johnny Depp et l’immensité Sauvage
L’image de Sauvage

Johnny Depp, Mondino et l’immensité sauvage.
Une rencontre qui livre de nouvelles images vibrantes du monstre sacré hollywoodien. Un feu éclaire son profil hiératique dans la nuit bleutée. Encore plus sauvage, encore plus libre, il est une version moderne de l’homme de l’Ouest. Un loup solitaire, maître d’un monde qu’il a choisi à sa dé-mesure. Un monde où les frontières ne sont là que pour être repoussées.
More to come…